Cette semaine, j'ai craqué littéralement pour ces deux livres de la collection Plaisir des Contes, de 1962 et 1964, trouvés sur 'priceminister'.

Tiline, un recueil de plusieurs histoires écrites par Marcelle vérité et joliment imagées par Elisabeth Ivanovski.

   En fait j'ai craqué sur la photo de couverture, avec ses fleurs et sa montagne (que j'aime la montagne! Et les fleurs...) et comme j'avais adoré les dessins des années 1960 d'Elisabeth I. et les textes de Marcelle V. dans l'histoire de Tip Tip (voir les notes précédentes), j'ai commandé le livre. Je viens de le recevoir alors je vous en fait profiter! ^^

tiline

   La première histoire est celle de Tiline, une petite fille de la campagne qui s'ennuie avec les histoires de calcul à l'école. C'est en plus le jour de passage de l'inspecteur, alors après le déjeuner elle escalade la barrière de l'école et part se promener dans les champs... Et tombe nez à nez avec l'inspecteur, qui se promenait lui aussi pendant la pause. Celui-ci, déçu de ne pas la voir répondre en cours lui parle du printemps (parce que les petites filles de la campagne aiment beaucoup le printemps), et lui promet que ce sera le sujet de l'après-midi en classe. La petite fille repart alors en courant (et en souriant) à l'école, c'est en effet elle qui s'y connait le mieux et qui apprend toujours tout à ses camarades sur la nature...

tiline_et_ses_camarades

Il y a aussi l'histoire de Coeur-à-la-crème, une petite fille brune qui habite près du port, et à qui on essaie de perdre le chat: (les vilains!)

coeur_a_la_creme_et_le_chat

Une vieille dame qui doit trouver un tapis de neige pour sa petite fille malade:

un_tapis_de_neige

Et puis d'autres histoires de barbe de nain dans la forêt, de rossignol, d'esquimaux...

Ils sont vraiment ravissants ces petits livres des années soixante... Je me régale!

plaisir_des_contes2

J'ai alors commandé ce deuxième livre, de la même collection, mais d'un autre auteur, le facteur me l'a apporté ce matin!

Le Pré aux Ours, une histoire écrite par Joseph Peyré et illustrée par M.A. Rouilly Le Chevallier.

le_pre_aux_ours

Maintenant, vous le savez, j'aime les ours!!! Ils sont tout ronds, tout chauds et tout mignons...

   Pourtant ce n'est pas du tout ce que pensent les paysans. Les gens ont peur des animaux. Et plus encore des animaux sauvages. Jausèp (Joseph en béarnais) lui les aime beaucoup et n'en a jamais eu peur. Il sait les approcher et les comprendre. Ses parents veulent d'ailleurs utiliser ses dons à la ferme. Mais Jausèp aime aussi les animaux sauvages. Et quand on vient à parler d'ours, tout le monde soutient que ce sont de dangereux carnassiers, qu'ils mangent les hommes, etcétéra. Une battue doit alors être organisée pour tuer une maman ourse... :-( Et Jausèp tombe par hasard sur un petit ours dans la montagne, en train de jouer avec sa maman: elle lui donne un coup de patte pour le faire rouler dans la montagne, et ensuite lui s'amuse à regrimper jusqu'en haut, et sa mère le refait rouler en bas... pour atterrir sur Jausèp. Plus mignon que tous les ours en peluche, il se met à lui courrir autour, et devient son ami, un gentil copain de jeu. Ils vont être alors découverts en train de jouer tous les trois ensemble. Mais ça n'empêchera pas la maman de se faire tuer (je déteste ces fins là! Bouh...); le petit ourson sera recueilli par Jausèp, et ils feront ensemble les transhumances des troupeaux de moutons dans les montagnes... (The end)

plaisir_des_contes6

C'est la première fois que je vois des illustrations de ce genre. Elles ont l'air toutes floconneuses!

le_pre_aux_ours1

le_pre_aux_ours2

le_pre_aux_ours3

Moi aussi j'aimerais prendre le petit ourson dans mes bras! Snif snif...

plaisir_des_contes5