06 avril 2013

°oO La troisième fille Oo°

christie_agatha_la_troisieme_fille

   "Hercule Poirot était assis devant son petit déjeuner. A portée de sa main se trouvait une tasse de chocolat fumant. Il avait toujours été gourmand. Une brioche accompagnait le chocolat. Il approuva de la tête."

   C'est ainsi que commence cette délicieuse enquête, avec mon détective préféré Hercule Poirot. Des collations gourmandes, une jeune fille aux longs cheveux décoiffés qui débarque au pett déjeuner pour demander son aide, et qui finalement décide qu'il est trop vieux, un Hercule Poirot évidemment piqué dans son estime et un brin déprimé, sa grande amie auteur de romans policiers qui se mêle à l'histoire, et une jeune fille (la même) pensant avoir commis un crime qui disparait... Bien entendu, notre détective belge (et non français!) découvrira le fin mot de l'histoire, pour notre plus grand plaisir... Mais saurez-vous deviner qui a fait quoi et pourquoi? Moi j'ai pratiquement tout trouvé! :-)))

[Book: La troisième fille, d'Agatha Christie]

Posté par Gwendolyn7 à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 avril 2013

°oO Helen Dardik bookplates Oo°

h_dardik_book_label_happyGirl_1

   Hello visiteurs du Manoir! Voici pour personnaliser vos ouvrages préférés, trois amusantes étiquettes dessinées par Helen Dardik. Retrouvez ses pétillantes illustrations sur son blog: Orange you lucky!

helen_dardik_bookplate_1

helen_dardik_bookplate_2

helen_dardik_bookplate_3

[Bookplates: by Helen Dardik]

Posté par Gwendolyn7 à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

°oO La Ballade de Cornebique Oo°

ballade_cornebique_mourlevat

   Au pays des boucs, Cornebique est un fameux joueur de banjo, animant joyeusement les soirées et éperdument amoureux de la jolie Cornebiquette (en secret). Quand celle-ci vient lui annoncer qu'elle est amoureuse de son meilleur ami Bique-en-Borne, Cornebique malheureux comme pas un décide de faire son balluchon et de devenir vagabond. Il part au petit matin et c'est au bout d'une longue traversée du désert, longtemps après avoir quitté le pays des boucs, que le petit Pié tombe du ciel. En pleine hibernation, et avec un petit mot de son grand-père, qui l'a confié à la cigogne prise dans les vents juste au-dessus. Le petit Pié serait une sorte de loir, le dernier de son espèce, rescapé du massacre des Griffues, les terribles fouines aux yeux jaunes. Et ces horribles Griffues veulent à tout pris récupérer le Loirot... Cornebique prend dans sa chemise le petit paquet, le couve jusqu'à son réveil au printemps, et les voilà tous les deux errant de villages en villages, de fermes en fermes ou ils donnent un coup de main en échange d'un bon potage ou de patates grillées. Et fuyant sans que Pié le sache les affreuses Griffues.

Photo_du_50583535_10____14_03

   Le style et le vocabulaire sont terriblement drôles, les décors rencontrés dépaysants, et l'on ne peut s'empêcher de vouloir connaître la suite des aventures des deux nouveaux amis. Car je n'ai raconté que le début......

[La Ballade de Cornebique, de Jean-Claude Mourlevat]

Posté par Gwendolyn7 à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]